JFTAP à Cotonou : "J’ai découvert une manière encore plus pratique et interactive d’aider les jeunes filles "

23/03/2020 – Par Ablawa BOKO :

La formation « Jeune Fille, Tu As du Prix » pour les animateurs de groupes de
jeunes filles s’est tenue les 20 et 21 mars 2020 à Cotonou. Ils étaient au total 14
animateurs formés avec ce module.

Voici leurs témoignages à la fin :

« J’ai entendu parler de cette formation et je n’ai pas été déçu en y participant ». S.

« Avant cette formation, j’avais un certain nombre de questions dans le domaine
de l’enseignement des jeunes filles. J’avais besoin de directives, d’un départ, des
outils. Et je les ai reçus au cours de la formation ».
F.

« J’ai le dévouement d’aller éclairer les jeunes filles mais chaque fois, je me
trouve en manque de stratégies et de matériels pour le faire. A cette formation,
j’ai reçu ce coup de pouce pour faire le travail »
. C.

« La formation m’a permis de comprendre beaucoup de choses concernant la
jeunesse et j’ai pu avoir un plan d’action pour pouvoir œuvrer aussi pour la
jeunesse de mon quartier et autres lieux où le besoin se sent »
. G.

« J’ai découvert une manière encore plus pratique et interactive de l’aide à
apporter aux jeunes filles »
. C.

« Avec tout ce qui a été dit et les supports avec lesquels je pars, je pense que je
peux travailler aisément avec les jeunes filles. Je me sens plus équipée »
. L.

« La formation a comblé mes attentes. Maintenant, j’ai un enseignement complet
et approfondit pour encadrer les jeunes filles ».
E.

« Cette formation m’a redonné une force pour pardonner véritablement ». P.

« Je suis comblée car je dispose d’outils maintenant pour encadrer les jeunes filles
de mon église, mon quartier, ma famille »
. Y.

Nous prions le Père afin qu’Il fasse croître ces semences. Merci pour vos soutiens
dans la prière !

Formation JFTAP pour animateurs de groupes de jeunes filles, vendredi et samedi : Action de grâce à DIEU pour cette première journée réussie !

20/03/2020 – Par Ablawa :

La formation « Jeune Fille, Tu As du Prix » pour les animateurs de groupes de jeunes filles a bien démarré ce vendredi.

Action de grâce à DIEU pour cette première journée réussie !
Elle se poursuit et prend fin demain, samedi.
Merci pour vos soutiens divers🙏

WeeFi Février 2020 : « Ce que j’ai entendu m’a rendu plus intime avec Dieu ! »

24/02/2020 – Par Ablawa BOKO :

La première édition de « Week-End Entre Filles – WeeFi » a été une belle réussite pour toute l’équipe JFTAP du Bénin. Voici les témoignages de quelques participantes. 

Témoignages :

« J’ai compris que Dieu suscite encore des projets de paix au travers de certains leaders pour donner un avenir et de l’espérance à la jeunesse féminine. C’est mon meilleur week-end. J’accepte l’amour de Dieu, je crois en sa restauration complète et totale. Je décide de me voir selon le regard de Dieu et de me laisser utiliser par Lui ». Sènami 

« J’ai compris que le Seigneur m’a tant aimé qu’Il a donné son fils pour moi. Il m’a aimé malgré ma condition. Ce programme m’a reboosté et a changé ma mentalité. J’ai du prix aux yeux de Dieu et je ne laisserai personne me faire croire le contraire ». Inès

« J’ai compris à quel point le Seigneur m’aime et combien est profond son amour pour moi. J’étais venue avec une faible estime de soi et je repars étant consciente de la valeur que j’ai aux yeux de Dieu. J’ai compris que je suis digne d’être aimée et je décide d’être désormais « moi », celle que Dieu veut que je sois. Je repars de WeeFi comblée et joyeuse et je béni le Seigneur pour cette vision qu’Il vous a donnée ». Syntiche

« Tout ce que j’ai entendu m’a rendu plus intime avec Dieu. J’ai compris que j’ai de la valeur. Je peux communiquer avec d’autres personnes naturellement et les apprécier. Je suis ce que Dieu dit que je suis. Je décide à la fin de ce WeeFi de m’abandonner à Dieu et de jouir de son amour afin d’amener d’autres filles à y jouir aussi de cet amour en étant son instrument ». Flore

« Je remercie le Dieu tout puissant qui m’a envoyé cette invitation spécialement. Je décide de plus écouter Dieu, de m’abandonner à son amour et de conserver son temple que je suis ». Fidélia

« A travers WeeFi, j’ai compris que j’ai de la valeur aux yeux de Dieu qui m’a doté de capacité pour vivre sexuellement pure. Je décide de m’approprier de ce que Dieu dit de moi et d’impacter les filles de mon entourage par mon comportement ». Victoire

« A travers ce WeeFi, je suis convaincue que Jésus m’aime et me restaure. Je choisis l’abstinence sexuelle et je décide de partager ce que j’ai gagné avec les autres. Je remercie Dieu que mes attentes ont été comblées ». Audrey

« A la fin de ce programme, j’ai pris la décision de m’abandonner à Dieu et de lui faire confiance en toute chose ». Rose

« Ma décision, après WeeFi, est de me rapprocher plus des jeunes filles, de les écouter dans leurs expériences et les aider à découvrir leur valeur ainsi que les capacités en elles ». Léonie

« Je décide d’être une source de joie pour mon entourage !» Blandine

Toute l’équipe d’organisation (Ablawa, Nancy, Sedjro, Ralya, Jocelyne et Francine) remercie Dieu pour cette réussite et remercie tous ceux qui ont soutenu l’événement ! 

WeeFi Février 2020 : « J’ai découvert le regard de Dieu sur ma vie ! »

24/02/2020 – Par Ablawa BOKO :

Du vendredi 21 au dimanche 23 février dernier, l’équipe du programme « Jeune Fille, Tu As du Prix » a tenu un « Week-End Entre Filles – WeeFi » pour une toute première fois. L’événement a regroupé 15 jeunes filles dans une maison de retraite à Togbin, Cotonou. 

Vendredi soir : « C’est comme si on se connaissait déjà ! »

Le vendredi soir à partir de 18h, des jeunes filles venant de Cotonou, Abomey-Calavi et Porto-Novo se sont retrouvées dans une maison de retraite à Togbin, au bord de la plage de Cotonou. Cette première soirée a servi à poser le cadre de la rencontre, annoncer les objectifs, faire connaissance et permettre à chaque participante de dire ses attentes. Elle s’est poursuivie tard dans la nuit sur des échanges très nourris autour de la valeur de la femme selon la Bible. 

Samedi et dimanche : des moments très édifiants

Samedi fut un jour rempli de bons moments. Ce fut d’abord la méditation sur Jérémie 31.3-4. Il y a eu beaucoup d’émotions. Plusieurs ont pleuré en sachant que Dieu les aime d’un amour éternel. « C’est comme si la méditation de ce matin était faite pour moi. J’ai entendu Dieu me parler de sa bonté qui restaure », a dit Victoire. 

Après la méditation ce fut la session « Vivre selon le regard de Dieu ». L’exercice proposé était d’aller choisir une carte JFTAP portant une parole valorisante. « Je ne croyais pas que j’étais digne d’être aimée. Du coup, dans tout ce que je fais, je fais beaucoup d’efforts pour me faire accepter. Mais, aujourd’hui, je crois que je suis digne d’être aimée telle que je suis », voilà ce que dit Syntiche au bout de l’exercice. 

La journée s’est poursuivie avec la session sur les forteresses, sur l’estime de soi, un moment de partages d’expériences au bord de la mer et une soirée de projection vidéo suivi d’échanges sur le choix de l’abstinence sexuelle. Cette dernière activité fut très émouvante pour les filles qui ont partagé des abus sexuels qu’elles ont vécu et renouveler leur choix de s’abstenir. 

Le dimanche fut spécial avec un culte d’ensemble et la prise d’un engagement à relever un défi avant le prochain WeeFi. 

Toute la Gloire à DIEU !

Activité JFTAP à Abomey-Calavi : un moment de partage très enrichissant !

20/01/2020 – Par Ablawa Boko :

Au Bénin, précisément à Abomey-Calavi, dimanche 19 janvier dans l’après-midi, nous avons eu notre activité « Jeune Fille, Tu As du Prix » avec les jeunes filles de l’église des Assemblées de Dieu, temple Philadelphie.

Elles étaient 35 à répondre à ce rendez-vous. Nous avons parlé de l’abstinence sexuelle et principalement de ses avantages pour une jeune fille.

Une des participantes a dit : « lorsqu’on se préserve de toute relation sexuelle, on est complète. » Nous étions étonnée et touchée par cette réponse !

Ce fut un moment de partage très enrichissant. Les filles ont témoigné de la pertinence de la séance et souhaitent que nous revenions.

Gloire à Dieu pour ce qu’il fait !


Formation JFTAP à l’aumônerie protestante de l’université Bunia : plusieurs demandent le soutient dans la prière pour sortir de la culpabilité

13/01/2020 – Par Chantal :


L’activité 1 : Mes expériences avec la projection du film « Cri silencieux » a fait coulé les larmes.

Parmi les 20 filles , quelques-unes, terrifiées par les images, se sont repenties de tout ce qu’elles ont fait et demandent le soutient dans la prière pour sortir de la culpabilité.

Les filles ont pris l’engagement de plaire au Seigneur et vivre selon la valeur que Dieu leur donne.

Club JFTAP à l’aumonerie de l’Université de Bunia : Visages rayonnants de joie à la fin de la session sur les forteresses !

9/12/2019 – Par Chantal :

Richement bénies par la Parole…

Les filles richement bénies par la Parole… Visages rayonnants de joie à la fin de la session sur les forteresses !

Les mauvais souvenirs cachés sont fouillés, les zones sombres du passé sont révélées et présentées à la Lumière de la Vérité de Dieu.

Témoignage :

« Née prématuré, considérée comme un « rat » dans la famille, traumatisée dès l’enfance… de très fortes émotions comme la colère… m’ animaient. Par conséquent je n’avais pas une bonne santé mentale. Mon passé a détruit ma jeunesse. Je suis heureuse aujourd’hui car j’accepte ce que Dieu dit de moi et vivre selon la valeur qu’il me donne. »


Merci de continuer à prier pour ces filles. La plupart d’entre-elles ont vécu des traumatismes majeurs.